top of page
banner-scpi.jpg
  • Photo du rédacteurRaphael Oziel

Théo, 24 ans, serial investisseur a choisi d'intégrer la SCPI Comète dans sa stratégie d'investissement. "Croire qu’il n’est pas possible d’investir parce qu’on est jeune est faux".

Dernière mise à jour : 29 févr.

Comme dirait le célèbre footballeur Kylian Mbappe "Tu me parles pas d'âge" !

Cette citation pourrait très bien se transposer au témoignage de ce jeune investisseur, Théo, symbole d'une nouvelle génération d'investisseurs connectés et déterminés!


Les Français et L'Epargne c'est votre nouveau rendez-vous, nous avions envie de vous donner enfin la parole ? Qui mieux que vous pour parler de votre argent?


Un nouveau format proposé par La Boutique des Placements.




Pouvez-vous vous présenter ?


Bonjour, je m’appelle Théo, je viens d’avoir 24 ans et je suis passionné par le monde de l’investissement et des placements. Je viens de terminer mes études dans la gestion de patrimoine et je suis actuellement en recherche d’un poste dans le domaine.


Comment est venu cet attrait pour la gestion de patrimoine ?


La gestion de patrimoine, avant d’être un projet professionnel, est une passion personnelle qui s’est développée et accentuée au fil des années en parallèle de mes études. Cela a commencé sur les bancs de la fac de droit lors de mes 17-18 ans où j’ai commencé à chercher des moyens d’obtenir des revenus passifs me permettant par la suite de pouvoir générer des compléments de revenus.

Dans un premier temps, je me suis tourné sur l’investissement immobilier qui m’a toujours attiré depuis petit. Au fur et à mesure du temps, je me suis rendu compte qu’il était possible de concilier mes études de droit avec le monde de l’immobilier et j’ai ainsi effectué un master de Droit Immobilier. Lors de ce Master, j’ai pu découvrir que le monde de l’immobilier ne se résumait pas uniquement à l’investissement locatif mais qu’il y avait plusieurs alternatives (SCPI, Crowdfunding…). Ainsi, à la fin de mon cursus de Droit, j’ai décidé de faire une année supplémentaire dans un Master de Gestion de Patrimoine afin de découvrir d’autres types de placements et de développer mes compétences dans la gestion de patrimoine.

Au fil du temps, je me suis rendu compte que mes compétences pouvaient être bénéfique à mes proches et j’ai naturellement souhaité faire de la gestion de patrimoine mon métier dans le but d’accompagner des personnes sur leurs objectifs et problématiques patrimoniales.



Comment vous formez vous sur la gestion de patrimoine ?


J’ai utilisé (et j’utilise toujours) plusieurs canaux pour me former sur la gestion de patrimoine. Tout d’abord, j’ai acquis un socle de connaissances lors de mes cursus de formation. En parallèle, je me forme constamment sur internet et Youtube où il est possible de trouver une quantité de d’informations considérable. Il suffit par la suite de faire le tri entre les informations sérieuses et le reste. Internet, les podcasts et les réseaux sociaux (LinkedIn, Instagram…) me permettent de me tenir constamment à jour de l’actualité tout en continuant de développer mes connaissances.


Quelle est votre stratégie d’investissement ?


Je perçois l’investissement comme une partie de Monopoly. Selon moi, le meilleur atout à disposition est le temps. Ainsi, plutôt que de garder mon argent au chaud, je préfère le faire travailler au plus vite afin de pouvoir en générer un maximum de gains au fil du temps. Le plus tôt est le mieux !

Ensuite, j’essaie d’organiser au mieux ma stratégie d’investissement. Cela passe par l’acquisition de connaissances suffisantes. Je n’investis que lorsque je suis totalement convaincu par le produit. Enfin, j’attends que la bonne opportunité se présente pour investir de la meilleure des façons.

«Je perçois l'investissement comme une partie de Monopoly. Selon moi, le meilleur atout à disposition est le temps. Le plus tôt est le mieux !»


Comment êtes-vous parvenu à concilier investissements et votre jeune profil ne disposant que de peu de revenus ?


Croire qu’il n’est pas possible d’investir parce qu’on est jeune est faux. Chacun peut trouver un produit adapté à ses moyens et ses préférences. Il existe de nombreuses solutions accessibles très facilement que cela soit dans l’immobilier (SCPI, crowdfunding), le financier (Bourse, assurance-vie) ou les placements alternatifs (cryptomonnaies…).



Quels types d’investissements avez-vous déjà effectué ?


Dans un premier temps, j’ai effectué l’achat deux appartements locatifs grâce à des prêts étudiants. Par la suite, conscient d’être bloqué par ma capacité d’emprunt pour l’instant et souhaitant diversifier mes classes d’actifs, j’ai ouvert un PEA (plan épargne action) où j’investis une petite partie de mon épargne régulièrement sur des ETF (S&P 500) et actions (LVMH, Air Liquide…). De plus, j’ai placé une partie de mon épargne dans de la SCPI, du crowdfunding avec Tokimo et de la cryptomonnaie.




Pouvez-vous nous parler de votre investissement SCPI ?


Au cours de mon alternance à la Boutique des Placements, j’ai eu connaissance du lancement de la SCPI Comète, la dernière-née de chez Alderan et j’ai fait le choix de profiter de l’opportunité d’acquérir des parts en tant qu’associé sponsors. Concrètement, j'ai acquis 20 parts de la SCPI Comète pour un montant de 4750€. J'en profite d'ailleurs pour remercier Raphaël Oziel, pour tout le temps qu'il a pris pour me former et me partager son savoir sur le monde de la SCPI tout au long de mon alternance.


Pourquoi avoir choisi Comète ? Qu’est-ce qui vous a plu ?


J’ai opté pour Comète principalement pour la stratégie qu’elle envisage de suivre. En effet, j’apprécie particulièrement ses ambitions internationales en termes de secteurs géographiques ainsi que son ouverture à des classes d’actifs diversifiées ce qui permet de bénéficier à davantage d’opportunités de marché. J’ai également tenu compte de la qualité de la société de gestion et de son passif avec son autre SCPI Activimmo.


Par ailleurs, son objectif de rendement à 6% ainsi que son exposition à l’étranger, permettant d’adoucir la fiscalité sur les revenus, étaient également pour moi des atouts majeurs.

Enfin, l’opportunité de pouvoir acquérir des parts de cette SCPI à un prix légèrement décoté avec une diminution des frais d’entrée a fini par me convaincre pour investir dans cette SCPI. En investissant la somme de 4750€, je possède en réalité directement l'équivalent d'un capital de 5000€ car à la suite de la période des parts sponsors, le montant de la part est passé de 237,5€ à 250€ (20 x 250 = 5000).


Quel est votre objectif à terme ?


Mon objectif est de pouvoir être libre de mes choix. Plus précisément, je souhaite pouvoir multiplier et diversifier mes sources de revenus ainsi que mon patrimoine afin de ne pas être dépendant uniquement des revenus du travail (et de la retraite par la suite même si c’est loin). Tout comme pour les placements, diversifier ses sources de revenus est selon moi gage de sécurité.

«Je souhaite pouvoir multiplier mes sources de revenus afin de ne pas être dépendant uniquement des revenus du travail.»

Quel conseil vous donneriez à des jeunes pour leurs investissements ?


Le principal conseil que je pourrai donner aux jeunes est de s’intéresser à leurs finances le plus tôt possible que cela soit de manière active, en se formant directement sur les différents types de placements disponibles, ou de manière passive, en prenant contact avec un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra les accompagner et y voir plus clair sur leurs objectifs et plan d’action à mettre en place. Les technologies avec internet ou les réseaux sociaux offrent une formidable possibilité de se former gratuitement à son rythme, alors autant en profiter !

Même si les jeunes ne se sentent pas forcément concernés de manière immédiate par cette problématique, la gestion de leurs finances, quel que soit le patrimoine, est quelque chose de primordial d’autant plus pour cette partie de la population qui a l’avantage de pouvoir bénéficier de l’avantage du temps sur ses investissements. Plus des mesures seront mises en place tôt, plus les placements pourront porter leurs fruits sur le long terme.





Vous aussi, vous souhaitez apporter votre témoignage?

Vous avez un projet SCPI?


Devenez acteur de votre Epargne!


Contactez la Boutique des Placements

Contactez Raphaël

06.13.45.71.22





Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page