COMPRENDRE LA FISCALITE IMMOBILIERE

Si vous percevez des revenus issus de vos locations immobilière ou de vos parts de SCPI, la fiscalité qui va s'appliquer ser la même

Les loyers / dividendes des SCPI distribués trimestriellement voire mensuellement (SCPI Altixa Cadence 12) sont assimilés à des revenus fonciers pour une souscription en tant que personne physique.

Comme pour tous revenus fonciers,  ils sont fiscalisés au barème progressif de l’impôt sur le revenu et viennent s’ajouter à votre dernière tranche marginale d’imposition et selon le nombre de parts de votre foyer fiscal.

A cela il faut ajouter les prélèvements sociaux qui représentent 17,2%

Exemple j’ai des revenus de 3 000 euros net / mois soit 36 000 euros annuels.

Je viens d’acheter 100 000 euros de parts de SCPI afin de bénéficier d’un revenus complémentaire.

Ma tranche marginale d’imposition la plus élevée est de 30% ( entre 25 660 euros à 73 369 euros).

A cela il faut ajouter les prélèvements sociaux qui représentent 17,2%.

Ce qui nous fait une fiscalité globale 47,2% (30% +17,2%).

Ce qui signifie que tous revenus additionnels comme mes futures revenus SCPI si je décide d’investir seront fiscalisés de la manière suivante :

Mes revenus de ma SCPI me rapportent 4,5% soit 4 500 euros par an.

Ils seront fiscalisés ainsi 4500 * 47,2%( 30 + 17,2)  = 2 124 euros

Mon revenu net d’impôt sera de 2 376 euros.

 

 

 

+ le régime du  MICRO FONCIER

Les conditions pour bénéficier du régime micro-foncier en SCPI

Pour être éligible à cette option, il faut détenir par ailleurs un bien immobilier locatif (avec un bail non meublé) , un parking loué convient également.
L’ensemble de ces revenus immobiliers ne doivent pas excéder 15 000€ à l’année.
Une fois le choix fait entre le régime micro-foncier et le régime réel, l’option est irrévocable pour une durée de 3 ans. Par défaut vous serez soumis au régime du réel. Si vous souhaitez être soumis au micro-foncier, il faut en faire la demande

Dans quel cas est-ce avantageux d’être au micro-foncier pour mes SCPI ?

Le régime micro-foncier permet de bénéficier d’un abattement de 30% de vos revenus immobiliers. Le solde sera soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu plus prélèvements sociaux.

Exemple :  Ma tranche marginale d’imposition est de 30%. J’ai 4 500 euros de revenus fonciers SCPI, j’ai opté pour le régime du micro-foncier voici la fiscalité qui sera appliquée :

4500 * 70% (abattement de 30%) = 3150

3150 * 47,2% ( 30% + 17,2%)  = 1 486,8 euros

1 486,8 / 4500 = taux de fiscalité 33% VS 47,2% (30% + 17,2%)

En théorie, cette option parait beaucoup plus attractive fiscalement puisque ma fiscalité est réduite à 33% tout compris au lieu de 47,2%.

Oui mais…

Lorsque vous optez pour le réel, vous êtes fiscalisé sur les revenus net de la SCPI c’est-à-dire uniquement sur les revenus que vous avez réellement perçus.

Avec l’option du micro-foncier, l’abattement est calculé par rapport aux revenus brut de la SCPI c’est-à-dire avant toute  déduction de ses charges, les éventuels intérêts d’emprunts si elle a eu recours a de l’endettement pour augmenter la rentabilité de ses acquisitions et les revenus qu’elle a choisi de ne pas distribuer pour les mettre en réserve par exemple ce que l’on appelle le report à nouveau.

 

 

 

 

 

 

Exemple sur la SCPI Efimmo (source Rapport annuel 2018 page 30)

2020 La Boutique des Placements - Mentions Légales - Référencement Wix ASI